#1 La magie du rangement (méthode KonMari)

Pour commencer cet article #1,  j’ai pris la décision d’une rédaction courte et un style direct (qui évite les mots inutiles 🙂 ). Cela vous permettra de me lire où que vous soyez (dans le métro, ou ailleurs) et en quelques minutes seulement. Si vous souhaitez plus d’infos sur un sujet, laissez-moi un commentaire et je vous répondrai avec plaisir !

Certain.es d’entre vous l’ont lu sur les réseaux, j’ai décidé de mettre de l’ordre dans mon intérieur. J’ai passé 5 jours complets à trier, jeter et ranger. Résultat : 17 sacs poubelle de fringues déposés dans les bulles à vêtements (Opération Terre et Les petits riens), 13 sacs de papiers triés, des dizaines de livres déposés pour des “Give Box” et un nouveau salon !

Ranger peut paraître banal mais le but de le réaliser à fond était bien de sonner un nouveau départ dans ma vie. Et le moment était vraiment venu! En rangeant (ou plutôt en jetant) mes affaires, j’ai remarqué que, depuis plus de 15 ans,  j’accumulais des objets, livres, papiers et fringues qui me retenaient en partie dans le passé. Comme si garder ces objets me permettait de ne pas clôturer d’anciennes histoires amoureuses, familiales ou d’autres moments qui ont marqué ma vie. Mais comment vivre dans le présent en restant en partie coincée dans le passé ?

La méthode KonMari est vraiment simple, pertinente et efficace pour bannir à jamais les fouillis. J’ai pu me débarrasser des choses inutiles et j’organise enfin mon espace en fonction de ma vie actuelle, du moment présent. J’ai mis de l’ordre dans mes affaires et dans mon passé. Je me sens beaucoup plus légère et à nouveau bien chez moi.

Voici quelques conseils pratiques à mettre en oeuvre mais je vous recommande chaudement le livre “La magie du rangement” (Marie Kondo).

Tout d’abord, faites-en un événement spécial! Un seul, en un coup ! Pensez à votre but ultime. Visualisez-le et écrivez le de manière bien concrète. Le mien était simple “avoir un espace sans superflu, avec uniquement ce que j’utilise et ce que j’aime. Pureté, minimalisme et de la place pour circuler. De l’air et de la lumière”

Il est conseillé de commencer par les vêtements car ceux-ci sont le plus facile à trier et à jeter (oui, vous allez jeter énormément !). Continuez ensuite avec les livres, les papiers, les objets divers (komono en japonais) et enfin terminez avec les objets à haute valeur sentimentale (comme les photos, par exemple). Cette dernière catégorie étant la plus difficile.

Surtout ne commencez pas à ranger avant d’avoir tout jeter! C’est le seul moyen de bien ranger ensuite et de trouver la place de chaque objet (la méthode de rangement est également expliquée dans le livre). Pour faire le tri, la méthode préconise de placer sur le sol, au centre de la pièce principale, tous les objets d’une catégorie. Il faut donc faire le tour de toutes les pièces pour récolter par exemple, tous les livres pour les placer au sol. Tous ce qui sera trouvé après rangement est destiné à la poubelle (sauf le linge sale en attente de passer à la machine).

Ensuite, choisissez ce que vous voulez garder (pas ce que vous voulez jeter). Posez-vous la question “est-ce que cet objet me met en joie ?” Le principe de cette question est de garder uniquement les choses qui vous touchent et de jeter le reste !

Ranger est un dialogue intérieur. Si je n’arrivais pas à me séparer d’un objet, je me posais la question de son véritable rôle dans ma vie. Pour m’en défaire, je le remerciais du rôle qu’il avait joué et hop !

Laissez les affaires des autres bien à leur place car cela pourrait amener une perte de confiance de leur part si vous jetiez un objet important à leurs yeux. Pour ma part, je n’ai pas touché aux affaires personnelles de ma fille. Marie Kondo nous laisse entendre que si l’accumulation d’objets des autres nous dérange c’est que notre propre espace n’est pas comme nous le souhaiterions. Il faut donc retourner voir dans notre espace.

Encore une dernière chose importante : ne faites pas de mauvais cadeaux en donnant ce que vous n’arrivez pas à jeter. Il faut à tout prix éviter aux autres le fardeau de posséder plus de choses que ce dont elles ou ils ont besoin.

Si vous voulez de l’aide pour ranger votre “intérieur”, je peux vous y aider avec plaisir mais je ne le ferai pas à votre place :p

Avant KonMari
Après KonMari

A très vite pour de nouvelles aventures !

Valy

8 Replies to “#1 La magie du rangement (méthode KonMari)”

  1. Un 1er article tres plaisant a lire…d abord de la maniere dont il est redigé…mais également inspirant…je pense que mes prochains congés ont trouvé leur occupation…
    Bref…du positivisme à lire et à appliquer…c est tout bon…merci Valérie
    Au plaisir de lire les articles suivants..

    1. Coucou Sandrine,

      Oui absolument !

      Il est recommandé de ne pas donner à nos proches les choses dont on n’arrive pas à se défaire.

      Par jeter, j’entends se débarrasser en privilégiant (comme je l’ai fait) l’utilisation des donneries, give box, bulles à vêtements etc.

      Ceci dit, avec tout ce tri je me dis que le mieux reste de ne pas acheter ce dont on a pas besoin 🙂

      À bientôt !
      Biz

  2. Hello, chouette initiative ton blog. Je me rends compte, pour ma part, que ce sont des choses que je fais assez instinctivement et régulièrement chez moi. Je ne laisse pas s’accumuler trop de bordel. Tri régulier dans mes fringues surtout. Et je me débarrasse assez rapidement des objets qui pourraient m’encombrer et dont je n’aurais jamais d’utilité. Par contre, les “vieux souvenirs” (photos, objets souvenirs,…), c’est autre chose. Maintenant que j’y pense, j’ai des photos que je pourrais réellement jeter… je vais peut-être y songer. Mais bon voilà. Il est vrai que j’ai déjà entendu que quand on voulait prendre un nouveau départ, il fallait passer par cette phase du rangement. Par contre, je ne savais pas du tout qu’il existait des ouvrages sur ce sujet. C’est top… Allez alors, la suite au prochain épisode. 😉 Je te souhaite vraiment un tout bon nouveau départ alors!!! Go Go go!!

    1. Merci Maryse pour ton retour 🙂

      Il est clair que ce livre m’a permis de structurer ma démarche et maintenant je n’ai plus qu’à choisir au quotidien ce que je garde ou pas 🙂

      À très vite !
      Valy

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *