#3 L’intention positive

Lors de mon dernier weekend de formation au BAO, notre trainer coach nous a rappelé que “derrière chaque comportement se trouve une intention positive pour la personne qui a ce comportement” car ce comportement vise à satisfaire un besoin lié à une valeur (une valeur = positive).

Je me suis empressée de noter ce précepte dans mon carnet, je l’ai encadré  et j’ai pensé “voilà ma prochaine expérience à vivre!”

Pas si facile ! Cela demande de consacrer plus d’énergie et d’attention à la relation en cours ou à ce que nous ressentons s’il s’agit de notre comportement mais l’intention positive, ici, est que notre rapport à autrui ou à nous-même se voit dopé par une énergie ++ car on ne se focalise plus uniquement sur le comportement négatif mais bien sur le besoin (positif) qui demande à être satisfait.

Rechercher cette intention positive et, par la même occasion, le besoin ou la valeur qui se trouve derrière ne signifie pas être d’accord avec ce comportement mais cela nous permet de mieux le comprendre, d’ajuster notre réaction au comportement de l’autre ou changer notre attitude s’il est question de nous.  Cela permet de se détacher du jugement beaucoup trop souvent limité uniquement au bien ou au mal.

C’est également un outil pour maintenir en vie une relation qui pourrait nous paraître compliquée mais que nous souhaitons entretenir …  Une question pour nous aider à découvrir l’intention positive de quelqu’un qui nous heurte par un comportement agressif, par exemple, serait de l’interroger sur son besoin  en reconnaissant d’abord son émotion : Je vois que tu es très en colère …  Pourrais-tu m’expliquer ce qui se passe?  Cette simple question pourrait aider à apaiser la situation et faire revenir le dialogue. 

A un niveau plus personnel, “que se passe-t-il en moi lorsque j’ai un certain comportement ” ? Trouver la réponse aide à remplacer ce comportement par un autre plus positif qui “nourrira” la même valeur (celle qui se trouve derrière le premier comportement problématique).

Exemple (dans mon cas en particulier) : qu’est-ce que je recherche lorsque je me mets en colère (quand je sors de mes gonds, que je me fâche et m’emporte) ? Réponse : être entendue (valeur = la reconnaissance). La solution est donc de trouver un autre moyen de me faire entendre sans faire une scène.

Avec de la pratique (je dois encore m’exercer :)), prendre le temps de découvrir cette intention positive (chez moi et chez l’autre) permet de réaliser le STOP nécessaire à la réflexion avant d’agir ou de réagir. Lorsque je sens une pleine cuillère de moutarde qui me monte au nez, j’essaie donc de m’arrêter pour éviter une réaction sous stress,  pour penser aux options possibles, à mon objectif à ce moment précis et seulement ensuite je me remets en marche.

Pour ma prochaine aventure, je vais aller plus sur le terrain à la rencontre des autres. On va mettre un peu d’action(s) !  🙂

Je vous souhaite une belle semaine !

Valy

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *